Bienvenue à l'AJD Marseille!

L’AJD, c’est quoi ?

L’AJD est une association basée en Bretagne, à l’Aber Wrac’h, près de Brest. Elle a été créée en 1951 par Michel Jaouen pour élargir l’horizon de jeunes sortant de prison.

Depuis, elle a étendu ses perspectives. Cette association loi 1901 reconnue d’intérêt général possède plusieurs voiliers, dont 2 trois-mâts qui traversent l’atlantique chaque année, ainsi qu’un chantier naval où elle forme des jeunes majeurs aux divers métiers de la mer, travail du bois, mécanique…

Elle a pour but la réinsertion sociale et professionnelle de jeunes adultes de tous horizons, mais aussi de permettre à tous les publics de découvrir la navigation et de bénéficier de ses bateaux.

Pour plus d’informations sur l’AJD n’hésitez pas à consulter le site www.belespoir.com

Et Marseille dans tout ça ?

Depuis septembre 2014, une nouvelle antenne de l’AJD s’est créée à Marseille, grâce au RANA 2 qui a trouvé sa place à l’Estaque !

Ce voilier de 15 mètres peut embarquer à son bord 13 personnes, soit 4 membres d’équipage, et 9 passagers-stagiaires, pour des sorties à la journée dans un premier temps, et plus si affinités.

Sont conviées à bord : toutes les structures qui accueillent des publics en difficulté scolaire, sociale, en situation de handicap… Mais aussi les lycées ou les écoles qui jugent le projet intéressant pour mobiliser les élèves. Enfants, adolescents, adultes, tout le monde est le bienvenu.

Les équipiers sont des bénévoles comme vous qui décident de venir nous filer un coup de main et profiter de la navigation sur notre merveilleux voilier de régate.

Nous avons 12 skippers, tous bénévoles également, qui sont avant tout désireux de transmettre leur savoir-faire à tous publics, et bien sûr aguerris à notre voilier complexe.

(Toutes les infos pour les équipiers bénévoles dans l'onglet "être équipier")

Fabuleux livre sur Michel Jaouen et l'AJD

Une mention  de l’Académie de Marine a été décernée à Chantal Loiselet pour le livre « Démerdez-vous pour être heureux » Le Bel Espoir du Père Jaouen.

Présentation du livre « démerdez-vous pour être heureux »

« A terre, on peut mentir, on peut fuir […] En mer, c’est différent. La vie sur un bateau est un formidable révélateur des véritables personnalités qui se côtoient : dès qu’on ne distingue plus la côte, une machine infernale se met en route où, jour après jour, les qualités mais aussi les défauts de toute cette petite communauté vont apparaître… »

extrait de la préface de Georges Pernoud

Embarquer des naufragés de la vie à bord de deux voiliers pour un voyage de plusieurs semaines : c’est le pari fou du père Jaouen et de ses “flibustiers”, depuis près de soixante ans. !
Créée par le père Jaouen en 1951, l’association des Amis du jeudi – dimanche embarque chaque année sur le Bel Espoir et le Rara Avis, parmi les passagers, des centaines de jeunes adultes en galère…Drogue, alcool, délinquance : chacun embarque avec son passé en bandoulière, en espérant trouver là le chemin d’une vie plus simple. L’année 1999 a vu s’ouvrir les portes du chantier naval de l’AJD, destiné à la réinsertion des jeunes par les métiers de la mer. Fort en gueule et en cœur, le père Jaouen, qui a fêté ses 90 ans, continue d’accompagner ces jeunes à la dérive, avec cette philosophie : « Aimez-vous les uns les autres,avec ça vous faites le tour du monde. »

Chantal Loiselet a entendu parler du Bel Espoir pour la première fois dans les montagnes grenobloises, où elle a rencontré son mari qui n’est autre que le neveu du père Jaouen. Les vacances de son enfance lui ont donné le goût de la mer et ses études littéraires celui des récits d’aventure. En 1978 elle a traversé l’Atlantique à bord du Bel Espoir et retrouve chaque été, avec bonheur, l’ambiance de l’AJD, association des Amis du Jeudi et du Dimanche créée en 1951 par le père Jaouen.

Patrick Deschamps s’est réfugié un temps auprès des flibustiers du père Jaouen, sur le pont de Rara Avis. Après une escale en Guyane il s’est installé à Grenoble, où, intermittent du spectacle, il anime les visites historiques et théâtrales tous les étés au fort Barraux, en Isère.